Vins français, le guide pour tout savoir sur le vin

Categories Gastronomie

Le vignoble français est l’un des plus productifs au monde. Sa production est estimée à 3 240 vins. Ces derniers sont connus sous 1 313 dénominations distinctes. Avec tous ces produits et les différentes qualités, il n’est pas toujours facile de se retrouver dans votre choix. Pour vous aider à y parvenir focus sur tout ce que vous devez savoir sur le vin.

Quels sont les différents types de vins ?

Il existe 3 principaux types de vins. Ce sont ceux blancs, rouges et à bulles. Ces vins sont fabriqués à partir de différents types de raisins et ont des caractéristiques qui leur sont propres.

Les vins blancs

Les vins blancs sont obtenus à partir des raisins comme le riesling, le pinot grigio et le chardonnay. Allant du sec au doux, ils ont la particularité d’être facile à boire. Ils comptent parmi les plus populaires au monde. Les vins blancs peuvent être consommés seuls ou avec des repas. Parmi les plus appréciés, il y a le sauvignon blanc, le Grüner Veltliner, le Chenin blanc, le Picpoul de Pinet, le Riesling et le chardonnay.

Les vins rouges

Les vins rouges sont autant, voire plus, populaires que ceux blancs. Leur production est complexe et résulte de six différents procédés de traitements et de fermentation. Les vins rouges s’accordent particulièrement bien avec :

  • les plats de viande rouge,
  • du poulet,
  • du poisson,
  • de la tarte aux pommes ou
  • un gâteau au fromage.

Ils sont réputés pour leurs nombreux bienfaits. Dans cette catégorie de vin il y a le Merlot, le Pinot noir, le Cabernet Sauvignon et la Syrah entre autres.

Les vins à bulles

Les vins à bulles comprennent essentiellement le champagne et les vins mousseux. Le champagne est composé de 75 % de raisins provenant de vignoble de la région de Champagne. Ceux-ci doivent avoir un vieillissement d’au moins 11 mois dans une cave agréée. Dans certains cas, la qualité des bulles sera aussi examinée. Parmi les vins à bulles les plus consommés, il y a le Prosecco, le Cava, Le Moscato et le Lambrusco.

Comment fabrique-t-on du vin en France ?

La fabrication du vin ou vinification se fait en deux grandes étapes. La première d’entre elles est le processus qui va du vignoble à la récolte. Ce procédé est influencé par des éléments tels que le climat, la météo, le sol et la viticulture. Ceux-ci vont déterminer la qualité des raisins de cuve et leur saveur. Pour obtenir un meilleur goût, les éléments constitutifs du vin à savoir le sucre, l’acide et le tanin devront également être bien équilibrés.

La deuxième étape de la vinification est le passage de la récolte à la mise en bouteille. Durant cette phase, le viticulteur détermine la période idéale pour la récolte des raisins. Pour ce faire, il se réfère au type de vin qu’il souhaite obtenir. Il évite notamment de les cueillir trop tôt ou trop tard.

Après la récolte, les raisins seront triés puis pressés avant d’être stockés dans des cuves. C’est dans celles-ci que se fera la fermentation. Les vins seront enfin extraits puis mis en bouteilles à différents stades de fermentation et selon le résultat recherché.