Quelles sont les principales causes de dysfonctionnement d’une VMC ?

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est un système de ventilation permettant d’améliorer la qualité de l’air intérieur en évacuant les polluants et en limitant les déperditions thermiques. Cependant, ce système peut parfois ne pas fonctionner correctement et causer des problèmes de qualité de l’air intérieur. Les principales causes de dysfonctionnement d’une VMC sont les suivantes : les mauvaises installations, les mauvaises maintenances et les mauvais entretiens.

La VMC, qu’est-ce que c’est ?

La VMC est une ventilation mécanique contrôlée. Il s’agit d’un système de ventilation qui permet d’aérer les locaux tout en évacuant les polluants et les odeurs. La VMC peut être installée dans différents types d’habitations, qu’elles soient individuelles ou collectives.

Le dysfonctionnement d’une VMC peut avoir différentes causes. Parmi les plus fréquentes, on peut citer la mauvaise installation du système, l’accumulation de poussières dans les conduits, le mauvais entretien des filtres ou des capteurs, ou encore une utilisation inadaptée des réglages.

Les principales causes de dysfonctionnement d’une VMC

Les causes principales de dysfonctionnement d’une VMC sont les suivantes :

1. Blocage des filtres

Les filtres peuvent se boucher avec la poussière et les particules accumulées, ce qui entraîne une diminution du débit d’air et peut provoquer des problèmes de pression dans le système.

2. Fuites d’air

Les fuites d’air peuvent provoquer des pertes de pression et des courants d’air, ce qui peut entraîner une diminution de l’efficacité du système.

3. Problèmes de moteur

Le moteur peut surchauffer ou ne pas fonctionner correctement, ce qui peut entraîner une baisse de pression et des difficultés à maintenir un débit d’air constant.

4. Défaillance du capteur de pression

Si le capteur de pression est défectueux, il peut y avoir des variations de pression dans le système, ce qui peut entraîner une diminution de l’efficacité du système.

Pour éviter des éventuels dysfonctionnements, voir ici comment bien entretenir une VMC.

La VMC, comment ça fonctionne ?

VMC, ventilation mécanique contrôlée, est un système de ventilation utilisé pour évacuer l’air vicié et apporter de l’air frais dans les bâtiments. Ce système est composé d’un ventilateur, d’un réseau de conduits et de grilles d’aération. La VMC permet de maintenir une bonne qualité de l’air intérieur en évacuant les polluants atmosphériques, les odeurs et les fumées. Elle peut être utilisée dans les logements, les bureaux, les établissements scolaires, les hôpitaux, etc.

La VMC peut être à flux tangentiel ou à flux axial. Les systèmes à flux tangentiel sont composés d’un ventilateur placé à l’extérieur du bâtiment qui aspire l’air vicié des pièces et le rejette à l’extérieur. Les systèmes à flux axial sont quant à eux composés d’un ventilateur placé à l’intérieur du bâtiment qui pousse l’air vicié vers les conduits d’aération et vers l’extérieur.

La VMC peut être contrôlée manuellement ou automatiquement. La VMC manuelle doit être mise en marche et arrêtée par le propriétaire ou l’occupant des lieux. La VMC automatique est quant à elle commandée par un thermostat qui régule la température intérieure et la qualité de l’air.