Ce qu’il faut savoir pour créer une EURL

Catégories Entreprises

L’EURL ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée est un statut juridique qui ne contient qu’un seul associé. Cette forme juridique est idéale pour ceux qui souhaitent se lancer seuls dans un projet. Que faut-il faire ?

Une entreprise EURL : c’est quoi ?

L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée ou EURL est une forme de société qui correspond à une SARL sauf qu’elle ne nécessite qu’un seul associé. Ainsi, beaucoup de gens rêvent de constituer une eurl pour réaliser leur projet, en développant une activité. L’EURL est la forme juridique mise en place par la loi pour permettre de se lancer dans la création d’entreprise même en étant seul. La responsabilité de l’associé unique est donc limitée aux apports qui constituent le capital social de la société. Ainsi, la création d’une société sous ce statut juridique semble être un bon choix afin de conserver son patrimoine. Par ailleurs, la responsabilité civile de l’entrepreneur en EURL peut être engagée dès lors que ce dernier fait une faute dans le cadre de son travail. Ce statut peut être utilisé quelle que soit l’activité de la société : artisanale, distribution ou encore industrielle.

Les étapes de la création d’une EURL

Pour constituer une eurl, il faut passer par l’étape de la rédaction des statuts. Cette formalité permet au créateur d’entreprise de déterminer le cadre et les modalités d’exercice. Cela concerne la rémunération de l’associé unique, le partage des rôles dans la direction ou le régime fiscal à adopter. Après avoir effectué la rédaction des statuts, il faut passer à l’identification de la liste des souscripteurs pour le Centre de Formalité des Entreprises ou CFE. Une fois cela fait, l’entrepreneur passe au dépôt du capital social. C’est seulement après ce dépôt que la publication au journal d’annonces légales doit être faite. Ensuite, le dossier concernant la création d’une société sous la forme juridique EURL doit être déposé au CFE afin que ce dernier puisse le transmettre au service des impôts par le Greffe du Tribunal de Commerce. L’entrepreneur pourra enfin recevoir son extrait K-bis qui est le document officiel et légal  confirmant la constitution de son entreprise.

Quelques atouts de la création d’une EURL

Le premier avantage non négligeable de constituer une eurl est la possibilité pour tout entrepreneur de gérer séparément son patrimoine professionnel et personnel. Ainsi, si l’associé unique possède des crédits qui touchent la société nouvellement créée, la banque ne peut pas utiliser les biens dans son patrimoine personnel. En outre, la création d’une entreprise EURL  ne requiert pas de capital social minimum. Au cas où la société connaîtrait des défaillances, le créateur peut limiter sa responsabilité en changeant le statut juridique de la société. Ainsi, il peut passer d’EURL à SASU ou Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle. Enfin sur le côté fiscal, l’associé unique peut choisir entre le régime de l’impôt sur le revenu (IR) ou l’impôt sur les sociétés (IS) selon la qualité de l’individu. Plus précisément s’il s’agit d’une personne morale, la société devra opter pour un régime IS tandis que la personne physique optera pour un régime IR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *